Panier

Samsa Editions

Nos auteurs

Résultats 71 à 80 sur 101
Anne Neuckens
Anne Neuckens

Anne Neuckens est licenciée en philologie et histoire slave de l’Université libre de Bruxelles. Elle a travaillé à l’archivage à la Cinémathèque royale de Belgique avant d’être assistante culturelle et programmatrice pour diverses émissions de la RTBF. Elle fut également filmothécaire adjointe au service d’archivage et de conservation des documents filmés de la RTBF (IMADOC).

Les Vieux ne meurent jamais vraiment - Le Troisième âge au service du Quatrième
Michel Onfray
Michel Onfray

Michel Onfray, philosophe français, est né le 1 janvier 1959 à Argenta (Orne). Il défend une vision du monde hédoniste, épicurienne et athée. Sa pensée est principalement influencée par des philosophes tels que Nietzche et Épicure, par l'école cynique, par le matérialisme français et l’anarchisme proudhonien.

Jaurès - UPT Cahier n°2 Jaurès
Parce que c'était lui - UPT Cahier n°1
Célestin Freinet - UPT cahier n°3
Désiré-Joseph d’ Orbaix
Désiré-Joseph d’ Orbaix

Désiré-Joseph d’Orbaix (pseudonyme de D.-J. Debouck) est né à Thorembais-les-Béguines (Hesbaye) en 1889 et décédé à Uccle (Bruxelles) en 1943. Parmi les écrivains belges d’expression française, il fut l’un des plus importants de l’entre-deux-guerres. Fils du maître d’école de son village natal, il choisit aussi le métier d’instituteur, qu’il exerça dès l’âge de 19 ans, à Saint-Gilles, pendant une dizaine d’années. Ensuite, il tâta du journalisme à Paris, puis à Bruxelles au journal Le Soir, avant de devenir inspecteur de l’enseignement.

Il commença son œuvre par des contes et fonda avec Alex Pasquier, en 1919, la revue La Bataille littéraire, qui fut publiée jusqu’en 1924. Il opta pour son pseudonyme avec Le Don du Maître, qui le révéla au grand public. Il fut l’auteur de deux romans, Le Temps des coquelicots (1926, traduit en néerlandais) et Le Cœur imaginaire (1943). Néanmoins, il fut plus fécond en ouvrages poétiques : ceux-ci, édités à partir de 1932, lui valurent plusieurs prix littéraires ; retenons surtout Ciels perdus (1932), Le Village envolé (1937), Les Complaintes de l’absence (1941) et Cérès ou l’argile qui vit (publié à titre posthume en 1954). La Commune d’Uccle, où l’écrivain résida de 1925 jusqu’à sa mort, a inauguré une avenue d’Orbaix en 1955. La démarche poétique de l’auteur a été reprise par sa fille aînée, Marie-Claire d’Orbaix (1920-1990), dont l’œuvre initiale, La Source perdue (1948), fut dédiée à la mémoire de son père.

Le Don du Maître
Paul van Ostaijen
Paul van Ostaijen

Paul van Ostaijen (1896-1928) est un poète belge majeur de la littérature néerlandophone, il est incontestablement l'auteur le plus influent du XXe siècle. On le compare à Fernando Pessoa pour lmarie de bourge domaine portugais. 

Bien que sa poésie ait été occasionnellement traduite – notamment dans Le Dada pour Cochons, superbement édité par les éditions Textuel en 2003 – sa prose est restée inaccessible en français, à la différence de l'allemand (Suhrkamp Verlag), l'anglais (University of Massachusetts Press), le portugais (7 Nos Editora) et le roumain (Editura Paralele 45).

Le trust du patriotisme - et autres grotesques
Claire, Camembert, Le Général - grotesques
La bande du tronc - grotesque
Odilon-Jean Périer
Odilon-Jean Périer

Odilon-Jean Périer (1901-1928) est un poète belge d'expression française. Issu d'une famille bourgeoise et d'un milieu cultivé, il s'intéresse très tôt à la poésie. Il publie en 1920 Combat de la neige et du poète. Comme un bijou précieux il le travaille encore après sa publication pour finalement le rejeter totalement. Avec La Vertu par le chant et Le Citadin ou Éloge de Bruxelles il joue et fait des recherches sur le langage parallèlement aux travaux de la Nouvelle Revue française. Il tient une place importante dans le Disque vert, cahiers littéraires franco-belges. Il s'essaye aussi au théâtre. Le genre de l'élégie semble lui coller à la peau et il y excelle. Il meurt très tôt mais laisse une œuvre considérable.

QUE FAIRE 1 - périodique
Louis-Antoine Prat
Louis-Antoine Prat

Louis-Antoine Prat est écrivain et historien d’art, il a été chargé de mission au Département des Arts graphiques du musée du Louvre de 1976 à 2016. Membre du Conseil artistique des musées nationaux depuis 1996, Président de la Société des Amis du Louvre depuis juin 2016. Avec son épouse Véronique, rédacteur en chef au Figaro Magazine, il a reçu en 2000 le prix Mont Blanc pour la Culture. Outre ses nombreuses publications, il est l’auteur de cinq romans et deux recueils de nouvelles, dont Belle encore (grand prix de la nouvelle de l’Académie Française en 2019).

Nuit de guerre au Louvre - théâtre
Vincent Radermecker
Vincent Radermecker

Vincent Radermecker (1960), de nationalité belge, a suivi une double formation, celles de comédien et d’historien. Dix ans consacrés aux arts de la scène (comédien, animateur, metteur en scène) l’ont vu notamment dans le rôle de Frankenstein, et dans la pièce Le Jour où Marry Shelley rencontra Charlotte Brontë d’Eduardo Manet… Comme historien, il a travaillé à La Fonderie (Centre d’histoire et d’actualité économique et sociale). Enseignant par intermittence (Institut Supérieur de Culture Ouvrière, Conservatoire royal de Bruxelles…), il est, depuis 1999, archiviste et scientifique aux Archives & Musée de la Littérature. Il est l’auteur de nombreuses publications.

La Mouette blanche d’Anton Tchekhov est son premier essai, un essai envoûtant qui flirte avec la fiction.

La Mouette blanche d’Anton Tchekhov
Philippe Rémy-Wilkin
Philippe Rémy-Wilkin

Philippe Remy-Wilkin naît à Bruxelles lors d’une pause capitale de ses parents entre leurs années africaines et un retour dans leur Hainaut d’origine. Il y voit la cause première de son écartèlement entre appétit du grand large et attraction des racines. Il rejoint sa ville natale pour des études philologiques, après lesquelles il organise sa vie autour de l’écriture. Avec deux invariants : l’Histoire et le goût du récit palpitant.

Christophe Colomb - Le découvreur et la découverte
Lumière dans les ténèbres - roman
Matriochka - conte
Florence Richter
Florence Richter

Florence Richter est criminologue, elle vit à Bruxelles où elle a été analyste criminelle à la police de Molenbeek, responsable des « Midis de la Poésie », éditrice à La Renaissance du Livre, et chercheure pour le Groupe FNRS « Droit et Littérature » (USLB). Elle travaille aujourd’hui au Ministère de la Culture et est aussi chroniqueuse à La Libre Belgique. Elle a publié un essai, Ces fabuleux voyous : crimes et procès de Villon, Sade, Verlaine, Genet (éd. Hermann, 2010, prix Léopold Rosy de l’Académie), et un conte philosophique, La déesse et le pingouin (éd. Avant-Propos, 2014).

Qui est Georgette ? - 2046 - 2054
Alan Riding
Alan Riding

Alan Riding est né à Rio de Janeiro au Brésil le 8 Décembre 1943. Auteur et journaliste britannique, il a été correspondant étranger pour le New York Times, et plus récemment, basé à Paris, correspondant culturelle européenne. Son dernier livre traite de la vie culturelle à Paris occupée par les nazis. 

Les Libertadores