Samsa Editions

Fiche détaillée

Monsieur Peperbol - théâtre
par Auguste Hanswyck, Georges Lebouc

Monsieur Peperbol - théâtre
Synopsis

La pièce connut un véritable triomphe, aujourd’hui encore inégalé pour le théâtre belge puisqu’elle fut représentée, sans discontinuer, 465 ou 475 fois selon les sources.

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 18.00

Il était une fois un Gantois qui connaissait parfaitement le français… Il n’était pas le seul, surtout dans les années ’30.

Il avait commencé sa carrière – semble-t-il, parce que nous savons très peu à son sujet – avec une courte pièce, un «lever de rideau» écrit en flamand et intitulé Sint Niklaas in ’t front traduit en français sous le titre Saint Nicolas au front, pièce de circonstance qui fut représentée au Théâtre Antoine, à Paris, en 1915 et y connut, paraît-il, un réel succès.

Il lui fallut attendre une vingtaine d’années pour renouer avec le succès grâce à Monsieur Peperbol qu’il écrivit seul alors que, la plupart du temps, d’Hanswyck écrivit en collaboration.

Le succès, et surtout dans les arts que l’on appelle aujourd’hui «vivants», n’est jamais le fruit du hasard! Et «succès», le mot est faible, puisque la pièce connut un véritable triomphe, aujourd’hui encore inégalé pour le théâtre belge puisqu’elle fut représentée, sans discontinuer, 465 ou 475 fois selon les sources.

Monsieur Peperbol - théâtre

  • 170 pages
  • Dimensions : 140x205 mm
  • Type : Livre
  • Couverture : Softcover
  • Poids : 750 gr
  • ISBN : 978-2-87593-336-2
  • Maison d'édition : SAMSA Editions
Extrait en PDF
  • Monsieur Peperbol - théâtre
  • Monsieur Peperbol - théâtre

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

Le Monde éclatera demain - théâtre par Marie-Thérèse Bodart
En résumé

Ambroise Daumier est-il un savant fou ? Ses recherches médicales controversées, concernent les effets des ondes sonores et de la mescaline sur le comportement humain. Il prend le risque et réussit à soigner Charlotte dont son fils Alain est amoureux. Puis, en 1936, il rejoint un laboratoire en Bavière, où «on conçoit le chercheur comme un découvreur soutenu par l’État: un simple technicien, et ces gens-là prendront le pas sur nous dans l’avenir». Ambroise développe alors une terrible «chirurgie de l’âme». Son assistant Olivier est-il prêt au meurtre pour voler ses documents au Dr Daumier ?