Samsa Editions

Tous nos titres

Samsa
Résultats 71 à 80 sur 212
James Ensor - à Bruxelles
James Ensor - à Bruxelles par Vincent Delannoy
Résumé

Il est habituel de présenter James Ensor (1860-1949) comme un peintre ostendais. Sans nier l’importance de la reine des plages dans la vie du citoyen Ensor, c’est surtout ailleurs, à Bruxelles principalement, que James Ensor accède au rang d’artiste. C’est à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles qu’il se forme. C’est à Bruxelles qu’il noue les contacts déterminants pour sa carrière d’artiste. C’est à Bruxelles qu’il se fait connaître. C’est à Bruxelles qu’il expose au salon des XX dès 1884. C’est surtout à Bruxelles qu’il trouve des acheteurs. C’est dans la capitale qu’il fait imprimer ses eaux-fortes, toute sa vie durant.

Ajouter au panier 22.00 €
L’Art roman en Belgique - Guide théorique et pratique
L’Art roman en Belgique - Guide théorique et pratique par Jacqueline Leclercq-Marx, Noémie Divoy
Résumé

IMPORTANTE ICONOGRAPHIE EN COULEUR !

Une première partie remet en contexte les principaux monuments qu’il se prépare à voir, et rappelle brièvement les chefs-d’œuvres qui leur sont contemporains dans le domaine des arts dits mineurs (Art du laiton, orfèvrerie, travail de l’ivoire, miniature). Une deuxième partie regroupe toute une série d’informations pratiques concernant essentiellement l’accès aux églises évoquées ou non dans le texte (sites web, personnes de contact avec n° de téléphone et mail…), et les musées.

Ajouter au panier 29.00 €
L’Union européenne - Une maison bâtie sur le sable
Résumé

À ce jour, le genre humain n’a pas trouvé une manière de vivre ensemble qui permettrait à tous – égalitairement – de se nourrir et de mener une vie modestement heureuse et exempte des soucis existentiels les plus élémentaires. La rapine de quelques-uns a servi de prétexte à une interprétation faussement darwiniste « de l’émergence des meilleurs, de la victoire des élites », alors que le vrai darwinisme vise simplement une survivance des plus adaptés. Or, avec le brigandage actuel de ses ressources naturelles, l’espèce humaine risque, à plus ou moins courte échéance, d’arriver à une inadaptation totale, d’autant plus qu’elle se menace elle-même de stocks nucléaires incontrôlables et fatidiques…

Ajouter au panier 24.00 €
QUE FAIRE 2 - périodique
QUE FAIRE 2 - périodique par Yves-William Delzenne, Marcel Proust, Wilhelm Busch, Annie Massacry, Georges Chapouthier, Albert Ayguesparse, Max Elskamp, Robert Verdussen, Véronique Bergen, Florence Richter
Résumé

Que Faire ? cherche avant tout à susciter la curiosité d’un lecteur de passage, indifféremment par ses textes de fiction, d’essais, de poésie, de rééditions patrimoniales, de textes politiques, économiques, de proses folles, de science fiction prospective, de recherches diverses…

Ajouter au panier 20.00 €
De la beauté des animaux - Évolution de l’esthétique en biologie
Résumé

La beauté n’est pas un mot, un concept, utilisé en biologie pour définir des organismes vivants. Le scientifique sérieux n’applique pas le terme « magnifique » aux formes, aux couleurs et aux sons, parce que la beauté dépend des yeux de celui qui regarde, elle est associée à une sensibilité subjective qui est inspirée par les propriétés physiques de l’objet magnifique. 

Elle ne peut pas être mesurée, et, pourtant, le ressentiment que nous éprouvons face à la beauté des plantes et des animaux exerce une fonction équivalente dans la nature à celle de l’art dans la culture humaine…

Ajouter au panier 19.00 €
QUE FAIRE 1 - périodique
QUE FAIRE 1 - périodique par Maxime Benoît-Jeannin, Evi Anastasiadou, Theodor Storm, Odilon-Jean Périer, Wilhelm Busch, Georges Lebouc, (de son som Christian Louis) Clou
Résumé

Que Faire ? est un périodique à caractère littéraire, voire l’origine d’un feu sacré pour le livre.

Ajouter au panier 20.00 €
Comment engueuler son prochain en bruxellois
Comment engueuler son prochain en bruxellois par Georges Lebouc, (de son som Christian Louis) Clou
Résumé

Grâce à ce petit livre, non seulement vous comprendrez qu’on vient de vous traiter de « hareng saur léché » ou de « gros sac à panade », mais vous apprendrez à retourner l’engueulade contre votre interlocuteur. Bientôt, vous n’hésiterez plus à le traiter d’« à moitié cuit » (half gebakke) et, s’il a l’œil globuleux, à lui reprocher ses yeux en forme de grosses billes (kartachuuge). 

Ajouter au panier 12.00 €