Samsa Editions

Fiche détaillée

Herwarth Walden - L’homme des avant-gardes (1878 - 1941)
par Francisco Rubio

Herwarth Walden - L’homme des avant-gardes (1878 - 1941)
Synopsis

Musicien talentueux, compositeur audacieux, dramaturge, critique d’art, éditeur, mécène, homme d’affaires, homme de théâtre, poète, polémiste, Herwarth Walden fut tout cela à la fois, et aussi, l’un des plus grands galeristes de la première moitié du xxe siècle.

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 18.00

Musicien talentueux, compositeur audacieux, dramaturge, critique d’art, éditeur, mécène, homme d’affaires, homme de théâtre, poète, polémiste, Herwarth Walden fut tout cela à la fois, et aussi, l’un des plus grands galeristes de la première moitié du xxe siècle.

Organisateur d’évènements artistiques qui marquèrent son époque et s’inscrivent aujourd’hui dans l’histoire de l’art, la notoriété d’Herwarth Walden, de son vivant, dépasse largement les frontières de l’Allemagne. Walden le berlinois est la parfaite illustration d’une vision cosmopolite et internationale de l’art.

Rarement un homme n’a autant incarné les avant-gardes artistiques européennes de la première moitié du xxe siècle et imprimé sa marque à la culture allemande et européenne. Il a touché à toutes les disciplines artistiques car pour lui l’art est un et transversal. Dans sa revue Der Sturm, référence européenne incontournable de la modernité pendant plus de trente ans, tous les courants purent s’exprimer surtout les plus provocateurs…

Herwarth Walden - L’homme des avant-gardes (1878 - 1941)

  • 120 pages
  • Dimensions : 140x205 mm mm
  • Type : livre
  • Couverture : softcover
  • Poids : 0,350
  • ISBN : 978-2-87593-468-0
  • Maison d'édition : SAMSA Editions
Extrait en PDF
  • Herwarth Walden - L’homme des avant-gardes (1878 - 1941)
  • Herwarth Walden - L’homme des avant-gardes (1878 - 1941)

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

En résumé

Nous sommes le 26 janvier 1944, ce matin d’hiver à Londres, Patton va devoir répondre de ses actes. Il est 8 heures, et c’est l’Heure H, de mon histoire.