Panier

Samsa Editions

Fiche détaillée

Manet, Degas - Une femme peut en cacher une autre
par Stéphane Guégan, Louis-Antoine Prat

Manet, Degas - Une femme peut en cacher une autre
Synopsis

Au Louvre, le 20 juillet 1859, il y fait très chaud. Quelques visiteurs, des pioupious rentrés d’Italie, des dames en crinoline, allant deux par deux, regardent les tableaux et s’amusent discrètement des jeunes peintres, si appliqués, venus travailler dans le sanctuaire de l’art. 

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 8.00

Au Louvre, le 20 juillet 1859, il y fait très chaud. Quelques visiteurs, des pioupious rentrés d’Italie, des dames en crinoline, allant deux par deux, regardent les tableaux et s’amusent discrètement des jeunes peintres, si appliqués, venus travailler dans le sanctuaire de l’art. Devant L’Infante Marguerite de Velasquez, un jeune homme est assis et copie directement l’œuvre à la pointe sèche, une plaque à graver sur les genoux ; c’est Edgar Degas, 26 ans, l’œil sombre, le vêtement sobre, mal installé sur un tabouret, son chapeau à ses pieds. Manet, son aîné de deux ans, l’œil vif, très dandy, progresse à pas lents derrière l’inconnu, afin de mieux le surprendre en flagrant-délit…

Manet, Degas - Une femme peut en cacher une autre

  • 90 pages
  • Dimensions : 100x170 mm mm
  • Type : livre
  • Couverture : softcover
  • Poids : 100 gr
  • ISBN : 978-2-87593-432-1
  • Maison d'édition : SAMSA Editions
Extrait en PDF
  • Manet, Degas - Une femme peut en cacher une autre
  • Manet, Degas - Une femme peut en cacher une autre

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

Le Monde éclatera demain - théâtre par Marie-Thérèse Bodart
En résumé

Ambroise Daumier est-il un savant fou ? Ses recherches médicales controversées, concernent les effets des ondes sonores et de la mescaline sur le comportement humain. Il prend le risque et réussit à soigner Charlotte dont son fils Alain est amoureux. Puis, en 1936, il rejoint un laboratoire en Bavière, où «on conçoit le chercheur comme un découvreur soutenu par l’État: un simple technicien, et ces gens-là prendront le pas sur nous dans l’avenir». Ambroise développe alors une terrible «chirurgie de l’âme». Son assistant Olivier est-il prêt au meurtre pour voler ses documents au Dr Daumier ?