Panier

Samsa Editions

Fiche détaillée

Henri La Fontaine (1854-1943) - prix nobel de la paix 1913
par Pierre Van den Dungen

Henri La Fontaine (1854-1943) - prix nobel de la paix 1913
Synopsis

Au cours de sa longue vie (1854-1943), La Fontaine n’a pour ainsi dire jamais pris de repos, n’a jamais cessé d’écrire. Il laisse une correspondance et des archives d’une richesse inouïe. Grâce à leur consultation (au sein du Mundaneum, reconstitué depuis 1998 en centre d’archives situé à Mons (Hainaut)), l’auteur de ce livre a pu dénouer le fil, presque au jour le jour, d’une existence passionnante, toujours au cœur des événements politiques, scientifiques et culturels les plus importants de son époque.

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 30.00

Henri La Fontaine est un homme fascinant. Au fil de ces pages, on le suit à la trace à travers sa longue vie (1854-1943). Peu de gens se souviennent par exemple qu’il fut gratifié du Prix Nobel de la Paix  en 1913. De nationalité Belge, internationaliste, libéral progressiste « converti » au socialisme, il fut sénateur du Parti Ouvrier. Féministe avant l’heure aux côtés de « Nini », sa bouillonnante sœur Léonie, encyclopédiste et bibliographe, co-inventeur avec Paul Otlet de la « classification décimale universelle », il fonda avec ce dernier le Palais Mondial (ou Mundaneum), sorte d’internet de papier avant le on-line, l’hypertexte et les moteurs de recherche. Musicien talentueux, il était inspiré par les œuvres de Beethoven, Mozart et Wagner.

Il faut aujourd’hui reconnaître cet héritier critique des Lumières, cet alpiniste amoureux des sommets, qui consacra sa vie à l’ordonnancement des savoirs, à la recherche de la concorde universelle par l’instauration d’un gouvernement « mondial ». Franc-maçon, il milita en faveur de l’admission des femmes en loge.  

Voyageur impénitent à travers l’Europe et le monde, de congrès en colloques, puis de Grande-Bretagne aux États-Unis pendant la Première guerre mondiale, La Fontaine est avant tout un créatif doublé d’un créateur, un « faiseur » d’organisations et d’associations internationales, d’articles et de livres, de cours et de conférences donnés tant en Belgique qu’à l’étranger. Il côtoie ainsi les personnalités nationales et internationales.

Il nous laisse une correspondance et des archives d’une richesse inouïe. Grâce à leur consultation au sein du Mundaneum reconstitué depuis 1998 en centre d’archives situé à Mons (Hainaut), l’auteur nous fait revivre, presque au jour le jour, une existence haletante, toujours au cœur des événements politiques, scientifiques et culturels. Les ramifications de cette activité humaniste rayonnent jusqu’à nos jours. Il était temps de rendre hommage à cet homme hors normes.

Henri La Fontaine (1854-1943) - prix nobel de la paix 1913

  • 380 pages
  • Dimensions : 155x240 mm mm
  • Type : livre
  • Couverture : softcover
  • Poids : 750 gr
  • ISBN : 978-2-87593-402-4
  • Maison d'édition : SAMSA Editions
Extrait en PDF
  • Henri La Fontaine (1854-1943) - prix nobel de la paix 1913
  • Henri La Fontaine (1854-1943) - prix nobel de la paix 1913

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

En résumé

Ce roman retrace l’histoire d’un trésor.

En 481, le roi franc Childéric, père de Clovis, meurt à Tournai, en Belgique actuelle. Sa tombe, découverte par hasard au XVIIe siècle, livre des armes, des bijoux et trois cents abeilles d’or et de grenat. Le roman est construit sous forme de nouvelles qui entraînent le lecteur sur la trace des abeilles.