Panier

Samsa Editions

Fiche détaillée

La Demoiselle de magasin - théâtre
par Jean-François Fonson, Fernand Wicheler

La Demoiselle de magasin - théâtre
Synopsis

Les auteurs ont su maintenir le suspense jusqu’à la dernière page, en transformant une bluette en une sorte de roman policier.

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 20.00

Le public aime, bien sûr, entendre des contes de fées, sinon comment expliquer le succès de Perrault, des frères Grimm ou d’Hans Christian Andersen? La Demoiselle de Magasin n’est pas que cela! Elle est assez jolie pour troubler tous ceux qui l’approchent. Une première énigme pour le spectateur: se mariera-t-elle ou ne se mariera-t-elle pas? Et, si elle décide de se marier, avec lequel de ses soupirants (déclarés ou discrets)? Elle paraît si sérieuse, si travailleuse, on a l’impression qu’elle s’intéresse davantage à son métier qu’à ceux qui lui font la cour… Elle semble si consciente de son statut social. André Amelin, un prétendant: «J’ai compris, vous avez été très gentille, très courageuse, et très bonne… très intelligente surtout, car il est toujours très intelligent de ne pas vouloir sortir de son rang… Vous me comprenez, mademoiselle Claire?» Où se nichent les scrupules de Claire ?

Les auteurs ont su maintenir le suspense jusqu’à la dernière page, en transformant une bluette en une sorte de roman policier.

La Demoiselle de magasin - théâtre

  • 158 pages
  • Dimensions : 140x205 mm mm
  • Type : livre
  • Couverture : softcover
  • Poids : 250 gr
  • ISBN : 978-2-87593-434-5
  • Maison d'édition : SAMSA Editions
Extrait en PDF
  • La Demoiselle de magasin - théâtre
  • La Demoiselle de magasin - théâtre

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

Le Monde éclatera demain - théâtre par Marie-Thérèse Bodart
En résumé

Ambroise Daumier est-il un savant fou ? Ses recherches médicales controversées, concernent les effets des ondes sonores et de la mescaline sur le comportement humain. Il prend le risque et réussit à soigner Charlotte dont son fils Alain est amoureux. Puis, en 1936, il rejoint un laboratoire en Bavière, où «on conçoit le chercheur comme un découvreur soutenu par l’État: un simple technicien, et ces gens-là prendront le pas sur nous dans l’avenir». Ambroise développe alors une terrible «chirurgie de l’âme». Son assistant Olivier est-il prêt au meurtre pour voler ses documents au Dr Daumier ?