Samsa Editions

Fiche détaillée

Solidarité interdite - Ma Fuite à travers l’Europe (1933-1940)
par Lisa Fittko, Véronique Bergen

Solidarité interdite - Ma Fuite à travers l’Europe (1933-1940)
Synopsis

Les éditions Samsa publient aujourd’hui ce texte inédit en Français, essentiel pour comprendre les rouages et conséquences d’une dérive idéologique.

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 20.00

Préfacé par Véronique Bergen.

 

Voici le témoignage poignant de Lisa Fittko, son récit au jour le jour face à la montée de la folie nazie, sa lutte à Berlin, puis sa fuite à travers l’Europe. Un périple qui va durer de 1933 (elle a 24 ans) à 1940. À l’instar du Journal d’Anne Frank, tout le monde (et la jeune génération en priorité) devrait lire le récit de Lisa Fittko, pour mesurer l’ampleur de ce que l’homme est capable de commettre, à notre époque où on répète à l’envi «Plus jamais ça !», alors qu’on semble s’apprêter à faire exactement le contraire…

Les éditions Samsa publient aujourd’hui ce texte inédit en Français, essentiel pour comprendre les rouages et conséquences d’une dérive idéologique. Lisa Fittko termine son récit en 1940, au début de la Seconde Guerre, en passant le relais par cette phrase : « Ce qui viendra ensuite, ne se passera certainement pas toujours bien. Ce sera la tâche des générations futures… » Avons-nous relevé ce défi ?

Solidarité interdite - Ma Fuite à travers l’Europe (1933-1940)

  • 262 pages
  • Dimensions : 140x205 mm mm
  • Type : livre
  • Couverture : softcover
  • Poids : 750 gr
  • ISBN : 978-2-87593-380-5
  • Maison d'édition : SAMSA Editions
Extrait en PDF
  • Solidarité interdite - Ma Fuite à travers l’Europe (1933-1940)
  • Solidarité interdite - Ma Fuite à travers l’Europe (1933-1940)

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

Le Monde éclatera demain - théâtre par Marie-Thérèse Bodart
En résumé

Ambroise Daumier est-il un savant fou ? Ses recherches médicales controversées, concernent les effets des ondes sonores et de la mescaline sur le comportement humain. Il prend le risque et réussit à soigner Charlotte dont son fils Alain est amoureux. Puis, en 1936, il rejoint un laboratoire en Bavière, où «on conçoit le chercheur comme un découvreur soutenu par l’État: un simple technicien, et ces gens-là prendront le pas sur nous dans l’avenir». Ambroise développe alors une terrible «chirurgie de l’âme». Son assistant Olivier est-il prêt au meurtre pour voler ses documents au Dr Daumier ?