Panier

Fiche détaillée

Le roman des rats
par Robert Goffin

Le roman des rats
Synopsis

SORTIE DE PRESSE LE 4 MARS 2020

Le rat est indissolublement lié au sort des conquêtes humaines.

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 18.00 €

SORTIE DE PRESSE LE 4 MARS 2020

 

Des trois volumes consacrés à des espèces marginales, Le Roman des rats est celui qui semble le moins animé d’un sentiment de passion. Seule la curiosité insatiable de l’auteur, partisan d’une anticipation des théories, main­tient le rythme et sollicite notre attention : 

Le rat est indissolublement lié au sort des conquêtes humaines. Il s’est attaché à l’homme comme une ombre implacable et pourchasse à ses côtés un idéal animal immédiat où le maître de la création, sans s’en rendre compte, fait involontaire­ment le jeu des parasites qu’il loge, entretient, nourrit et déteste cependant. 

 

La fréquentation assidue des textes de l’historien latin Lampride permet à Ro­bert Goffin d’ébaucher une sorte de chronologie ratière remontant à deux siècles avant notre ère. Les rats sont mis en parallèle avec une sorte de gang de la fiscalité fantomatique qui pille et rançonne l’homme à son insu. L’homme aime à thésau­riser. Il y aura toujours un rat pour prélever indûment sa part à coups de dents. Goffin pousse à l’extrême cette thèse en allant jusqu’à prétendre que si le jour ap­partient à l’homme, la nuit est le domaine exclusif du rat noir et du surmulot, la race du rat brun qui avait envahi l’Europe à la faveur des conquêtes des Vandales ayant totalement disparu…

Le roman des rats

  • 166 pages
  • Dimensions : 140 x 205 mm mm
  • Type : papier
  • Couverture : softcover
  • Poids : 250
  • ISBN : 978-2-87593-116-0
Extrait en PDF
  • Le roman des rats
  • Le roman des rats

Robert Goffin

Robert Goffin (Ohain 1898 - Genval 1984) a été avocat, écrivain et poète, militant wallon… Il fit partie du groupe littéraire bruxellois La Lanterne sourde. Ses activités politiques, dont des polémiques violentes avec le fasciste Léon Degrelle, vont l’inciter à quitter la Belgique devant l’invasion allemande de mai 1940. Son retour dans la Belgique ravagée et les débuts de la résistance avec ses conséquences (arrestation, persécution de patriotes) seront la source de son livre Passeports pour l’Au-delà publié en 1943 à New York. Il est, en effet, parvenu à gagner l’Angleterre d’où il rejoint les États-Unis où il publie plusieurs œuvres (essais, témoignages, romans, poésies…).

En savoir plus