Samsa Editions

Fiche détaillée

Le roman des Anguilles
par Robert Goffin

Le roman des Anguilles
Synopsis

« C’est ici que le réel touche à l’invraisemblable et le rejoint pour en faire de la poésie ! »

 

PARUTION 20 NOVEMBRE 2017

« C’est ici que le réel touche à l’invraisemblable et le rejoint pour en faire de la poésie ! »

 

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 18.00

« C’est ici que le réel touche à l’invraisemblable et le rejoint pour en faire de la poésie ! »

Cette phrase liminaire, qui ouvre Le Roman des anguilles, recoupe vraisemblablement l’ensemble du projet littéraire que constitue cette trilogie oubliée, qui s’attache à décrire des créatures dont l’histoire, sous la plume du poète, étonne, dont la légende fait rêver (ou cauchemarder par endroits), dont les mœurs nous surprennent et dont l’interaction avec notre espèce induit le trouble, quand ce n’est pas le vertige.

Longtemps, le mystère des anguilles a hanté les savants. Aristote déjà, nul n’ayant à l’époque découvert d’œufs ni d’alevins d’anguilles, se demandait « avec angoisse », écrit Goffin, « où et comment elles pouvaient naître ».

Ce mystère prit, au Moyen Âge, une teinte religieuse. Les anguilles seraient-elles incréées ? Et l’énigme perdura jusqu’au xixe siècle : comment ces créatures, qu’on pensait « insexuées », se multipliaient-elles ? Fallait-il envisager la génération spontanée ?

Le roman des Anguilles

  • 160 pages
  • Dimensions : 140x205 mm
  • Type : imprimé
  • Couverture : softcover
  • Poids : 250g
  • ISBN : 978-2-87593-151-1
  • Maison d'édition : SAMSA Editions
Extrait en PDF
  • Le roman des Anguilles
  • Le roman des Anguilles

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

Le Monde éclatera demain - théâtre par Marie-Thérèse Bodart
En résumé

Ambroise Daumier est-il un savant fou ? Ses recherches médicales controversées, concernent les effets des ondes sonores et de la mescaline sur le comportement humain. Il prend le risque et réussit à soigner Charlotte dont son fils Alain est amoureux. Puis, en 1936, il rejoint un laboratoire en Bavière, où «on conçoit le chercheur comme un découvreur soutenu par l’État: un simple technicien, et ces gens-là prendront le pas sur nous dans l’avenir». Ambroise développe alors une terrible «chirurgie de l’âme». Son assistant Olivier est-il prêt au meurtre pour voler ses documents au Dr Daumier ?