Panier

Samsa Editions

Fiche détaillée

Journal de l'année de la peste - Londres 1665
par Jean-Claude Idée

Journal de l
Synopsis

Cet ouvrage inspirera largement Albert Camus, tant pour la forme que pour le contenu, pour la rédaction de son roman La peste. 

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 8.00

En 1720, une terrible épidémie de peste frappe la ville de Marseille décimant plus de la moitié de ses habitants. La population fuyant la ville répand la maladie dans toute la Provence. Au bout de plusieurs mois, l’épidémie s’éteint, sans raison apparente. 

À Londres, le journaliste Daniel Defoe (auteur de Robinson Crusoé), devant cette actualité dramatique trouve qu’il serait opportun de rédiger un ouvrage consacré à la grande peste qui frappa Londres en 1665, quelques 60 années auparavant, lorsqu’il était enfant. Au bout d’une enquête minutieuse, sur base de témoignages et de documents, il publie un récit, rédigé à la 1ère personne, mettant en évidence les ressemblances entre les évènements de Londres et de Marseille.  Il intitule cette chronique Journal de l’année de la peste. 

Cet ouvrage inspirera largement Albert Camus, tant pour la forme que pour le contenu, pour la rédaction de son roman La peste. 

En 2020-2021, nous ne pouvons que constater les mêmes parallèles troublants avec la pandémie de covid-19. L’humanité est demeurée la même et toutes les épidémies se ressemblent dans les diverses phases de leurs développements et de leur disparition.

Journal de l'année de la peste - Londres 1665

  • 64 pages
  • Dimensions : 100x170 mm mm
  • Type : livre
  • Couverture : softcover
  • Poids : 150 g
  • ISBN : 978-2-87593-372-0
  • Maison d'édition : SAMSA Editions
Extrait en PDF
  • Journal de l'année de la peste - Londres 1665
  • Journal de l'année de la peste - Londres 1665

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

Saint-Ex à New York - théâtre par Jean-Claude Idée
En résumé

À l’été 1942, aux environs de New York, dans une villa en bord de mer, Saint-Exupéry écrit Le Petit Prince, aidé par sa femme, la volcanique Consuelo et par l’amant de celle-ci, le philosophe suisse Denis de Rougemont.