Panier

Samsa Editions

Fiche détaillée

La bande du tronc - grotesque
par Paul van Ostaijen

La bande du tronc - grotesque
Synopsis

En 1932, La bande du tronc, roman posthume de Paul van Ostaijen, fit scandale dès sa sortie, non seulement à cause des scènes scabreuses, considérées comme pornographiques, mais surtout du fait que le lecteur d’alors y reconnaissait pas mal de « grosses légumes ».

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 16.00

En 1932, La bande du tronc, roman posthume de Paul van Ostaijen, fit scandale dès sa sortie, non seulement à cause des scènes scabreuses, considérées comme pornographiques, mais surtout du fait que le lecteur d’alors y reconnaissait pas mal de « grosses légumes ». Le nœud de la grotesque, c’est l’enchevêtrement du monde des criminels et de celui des aristocrates. Ici, Van Ostaijen nous montre un univers « à l’envers ». Si le sous-titre parle d’« une histoire romantique de brigands et d’amour », on y trouve quantité de brigands mais peu d’amour et pas de romantisme du tout. Aucun sujet sacré de la bourgeoisie traditionnelle n’échappe à la hargne de Van Ostaijen, que ce soit la société, le mariage, les droits conjugaux ou l’amour romantique. « Un ton satirique est d’un impact plus direct en politique et en face des masses qu’une démonstration logique, » affirme Van Ostaijen. Les réactions d’une virulence hostile à la parution sont bien la preuve que l’auteur avait vu juste. Aujourd’hui, nous sommes les héritiers d’une narration grotesque qui n’a rien perdu de son suc.

La bande du tronc - grotesque

  • 128 pages
  • Dimensions : 140 x 205 mm mm
  • Type : Livre
  • Couverture : softcover
  • Poids : 400 gr
  • ISBN : 978-2-87593-254-9
  • Maison d'édition : SAMSA Editions
Extrait en PDF
  • La bande du tronc - grotesque
  • La bande du tronc - grotesque

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

En résumé

PARUTION LE 22 OCTOBRE 2020

Oui, on parle encore le bruxellois dans une large partie nord de Bruxelles, dans des communes comme Jette (prononcé Iette, d’ailleurs), Molenbeek (Muilebeik), Laeken (prononcé Loeke)…