Samsa Editions

Fiche détaillée

Le super-homme - ou l’homme de demain
par Antoine Pompe

Le super-homme - ou l’homme de demain
Synopsis

Ce texte, inédit jusqu’à présent, témoigne de l’âpreté des débats qui animèrent la scène architecturale belge au xxe siècle.

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 18.00

Le « super-homme » ou « l’homme de demain »

Un pamphlet antimoderniste inédit d’Antoine Pompe

 

Entre 1940 et 1950, l’architecte belge Antoine Pompe (1873-1980), qui joua un rôle important dans le mouvement moderne en Belgique, écrit un livre qui ne sera jamais publié. Il en dessine néanmoins la couverture, qui représente un homme nu, couvert de poils et muni d’une trompe d’éléphant et d’une queue de kangourou. Le titre de l’ouvrage  Le « super-homme » ou  « l’homme de demain », combiné au dessin, laisse peu de doute à l’interprétation: Pompe annonce une satire des modernistes et de leur fonctionnalisme radical.

 Puisque, en architecture, la forme doit être adéquate à la fonction, poussons la logique jusqu’au bout et appliquons-la à l’homme lui-même, propose-t-il. On verra alors qu’il est largement inadapté à son environnement et qu’il faudrait, pour bien faire, grandement l’améliorer. Après tout, s’il était pourvu de long poils, il souffrirait moins du froid, et s’il était muni d’une trompe, il pourrait bien plus facilement opérer des manipulations complexes.

C’est donc sur le ton de l’ironie qu’Antoine Pompe va régler ses comptes avec ses collègues architectes modernistes, et singulièrement avec leur chef de file, Henry van de Velde, qui fut son directeur à l’école de La Cambre, et qu’il surnomme Windberg, c’est-à-dire Montagne de vent. À la fin du livre, van de Velde, arrivé au Paradis, se fait membre d’un « club des chercheurs » qui réunit tous les plus grands architectes de tous les temps et de tous les pays. Promu secrétaire dudit club, il est amené à défendre sa cause face Dieu et Saint-Pierre. En effet, ce dernier l’accuse de sédition parce qu’il entend modifier la création afin de mieux adapter l’homme à son environnement. 

C’est le texte de cette saynète particulièrement caustique qui est publié dans le présent ouvrage, précédé d’un résumé des chapitres précédents, qui ne traitent pas directement d’architecture et où Pompe s’égare dans des considérations sur les religions et les femmes, humoristiques certes mais parfaitement désobligeantes et truffées de préjugés d’un autre âge.

Architecte talentueux et intègre, dont l’œuvre exigeante est marquée par un rationalisme romantique, Antoine Pompe, pourtant précurseur de l’architecture fonctionnaliste belge, fut longtemps mis de côté par l’orthodoxie moderniste, jusqu’à sa réhabilitation lors d’une exposition qui lui fut consacrée au Musée d’Ixelles au tournant des année 70.

Son texte, inédit jusqu’à présent, témoigne de l’âpreté des débats qui animèrent la scène architecturale belge au xxe siècle.

Le super-homme - ou l’homme de demain

  • 110 pages
  • Dimensions : 140x205 mm mm
  • Type : livre
  • Couverture : softcover
  • Poids : 0,500
  • ISBN : 978-2-87593-386-7
  • Maison d'édition : SAMSA Editions
Extrait en PDF
  • Le super-homme - ou l’homme de demain
  • Le super-homme - ou l’homme de demain

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

En résumé

Ce roman retrace l’histoire d’un trésor.

En 481, le roi franc Childéric, père de Clovis, meurt à Tournai, en Belgique actuelle. Sa tombe, découverte par hasard au XVIIe siècle, livre des armes, des bijoux et trois cents abeilles d’or et de grenat. Le roman est construit sous forme de nouvelles qui entraînent le lecteur sur la trace des abeilles.