Panier

Fiche détaillée

Les enfants du droit - Essai sur le paternalisme juridique
par Bruno Dayez, Stéphanie Manneh, Manuela Cadelli

Les enfants du droit - Essai sur le paternalisme juridique
Synopsis

Au-delà de la simple coexistence pacifique entre les individus, condition de possibilité sine qua non de toute vie en société, le droit semble s’immiscer dans le champ de notre liberté individuelle pour nous contraindre à faire ou nous empêcher de faire ce qui devrait dépendre de notre seule volonté.

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 18.00 €

Paternalisme : manière de commander avec une bienveillance autoritaire et condescendante.

Qu’on le veuille ou non, avant même d’être venus au monde, nous étions déjà, et de manière indissociable, « sujets de droit » et « sujets du droit », puisqu’à la fois, le droit nous institue comme des personnes et nous assujettit à ses commandements. La liberté qu’il nous octroie a pour double limite ce qu’il nous interdit et ce à quoi il nous oblige. Il n’y a pas d’échappatoire à ce sort : nous sommes bel et bien, en ce sens, les enfants du droit.

Or, quelle est la vocation du droit ? Au-delà le la simple coexistence pacifique entre les individus, condition de possibilité sine qua non de toute vie en société, le droit semble s’immiscer dans le champ de notre liberté individuelle pour nous contraindre à faire ou nous empêcher de faire ce qui devrait dépendre de notre seule volonté. Et cela au nom d’une certaine conception de ce que devrait être notre bien, voire dépendre notre bonheur. Comme si le droit savait mieux que nous-mêmes ce qui est bon pour nous au risque de nous infantiliser.

Cette critique est-elle justifiée ? La vision morale de l’homme qui se dégage de l’analyse à laquelle se livre cet essai est-elle insupportablement moralisatrice ? Ou bien se défend-elle au nom d’une conception de l’humain qui fait primer sa dignité sur sa liberté ? Le débat mérite, en tous cas, d’être posé, car ses enjeux sont considérables pour l’avenir de notre liberté.

Les enfants du droit - Essai sur le paternalisme juridique

  • 192 pages
  • Dimensions : 140x205 mm
  • Type : Imprimé
  • Couverture : softcover
  • Poids : 300
  • ISBN : 978-2-87593-217-4
Extrait en PDF
  • Les enfants du droit - Essai sur le paternalisme juridique
  • Les enfants du droit - Essai sur le paternalisme juridique

Bruno Dayez

Bruno Dayez est juriste et philosophe. Avocat au barreau de Bruxelles depuis 1982, il défend aujourd’hui Marc Dutroux aux côtés de Me Nicolas?Cohen. Il a derrière lui une longue carrière d’enseignant (U.C.L., F.U.S.L., ULg, ICHEC-Cultures…) et de chroniqueur (La Cité, Le Journal des Procès, Le Vif-L’Express, La Libre Belgique…). Il a publié notamment À quoi sert la justice pénale??, La justice toute nue, À moi?! Les limites de ma liberté, Justice et cinéma, Les trois cancers de la justice et Où va la justice?? 

En savoir plus

Stéphanie Manneh

Stéphanie Manneh est avocate au barreau de Bruxelles.

En savoir plus

Manuela Cadelli

Manuela Cadelli est juge au tribunal de première instance de Namur depuis 1999 et préside l’Association syndicale des magistrats depuis 2013.

En savoir plus

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

Bruegel à Bruxelles par Vincent Delannoy
En résumé

SORTIE DE PRESSE LE 7 NOVEMBRE 2019

 

Ainsi, pour tenter de comprendre Bruegel, nous proposons l’itinéraire suivant. Que représente Bruxelles dans le parcours de l’artiste ; quels sont les liens entre les tableaux qu’il peint à Bruxelles et la ville où il habite, vit et travaille ; quelles sont les traces de Bruegel à Bruxelles ? 

 

(ICONOGRAPHIE)